Historique de l'association

Fin 1992, Marie-Claire Gentric arpente le pays des Dolpo-pa, longtemps interdit aux étrangers, quasi inaccessible tant les sentiers qui y mènent, dans un paysage grandiose, sont vertigineux. Après 72 jours de marche à travers le Népal, elle est bouleversée par le majesté des lieux, séduite et émue par la simplicité et la joie de vivre des habitants. « Lorsque je suis repartie, des mois plus tard, dit-elle, j'avais l'impression de quitter ma famille ».

une ecole

Marie-Claire Gentric - Une école sur le toit du monde (extrait)

Conquise par ce pays et par ses habitants, mais aussi alarmée par les conditions de vie plus que précaires auxquelles les Dolpo-pa sont confrontés, et tout particulièrement par l'importance de la mortalité infantile, Marie-Claire propose au Club Alpin Français Ile-de-France de parrainer la vallée de Tarap, principale vallée du Dolpo.

Elle fonde l'association Action Dolpo (12 mai 1993), dont le but est de venir en aide à la population déshéritée du Dolpo et notamment aux habitants de la vallée de la Tarap, au Népal ; de donner les moyens à la jeunesse de ces régions reculées d'étudier et de pré­server leur riche culture d'origine tibétaine (Journal Officiel du 2 juin 1993, article 1184).

  msgvertical  
Le haut Dolpo est une région dure, où un enfant sur deux meurt en bas âge. Il y a deux ans dans la vallée de Tarap, 50 d'entre eux ont été emportés par la rougeole. C'est aussi une région qui a préservé sa culture, tibétaine et bouddhiste, qui a beaucoup à nous apprendre. De notre côté, nous pouvons les accompagner dans leur réflexion sur l'évolution de leur société. C'est pourquoi, rien de ce que nous entreprenons ne se fait sans discussion avec les chefs de villages.
(M.-C. Gentric - Libération du 3 janvier 1998)

6 groupe ecoliers

Vision dolpo colour logo 150

Le 2 mars 2009 les étudiants fondent à Katmandou leur propre association, Vision Dolpo (https://visiondolpo.org/), qui sera le relais d'Action Dolpo au Népal.

 
 
28625 (17)